STATUT SAS : la désignation d'un chef pour la SAS, est-elle obligatoire ?

Au cours de l’élaboration d’une SAS, et dans le but d’en placer un ambassadeur, il est impératif de titulariser un administrateur. En effet, les particuliers, mineurs ou majeurs, ainsi que les sociétés sont de taille à être président de SAS. Seulement, il est nécessaire que ce dernier ait les capacités de diriger et gérer l’entreprise.

Il est impératif de spécifier les modalités de la présidence dans le règlement de la SAS. Elles sont définies librement : en effet, la nomination et la révocation d’un président peut être décidée par un seul entrepreneur, un groupe ou les entrepreneurs entièrement, moyennant une réunion ou une assemblée. La période de présidence est contenue dans les statuts. Dans le cas inverse, cette période s’étale sur la vie de l’institution.

En savoir plus sur : www.statuts-sas.info

Quoi d'autres à savoir concernant le statut SAS ?

Au moment du lancement d’une SAS, la titularisation d’un gérant clairement dans les statuts est indispensable. Le période de présidence se termine :

  • Lors de l’achèvement de la date d’expiration inscrite dans les statuts,
  • si une action interdite, de direction ou de gestion, est commise,

  • si le président personne morale est dissout, ou s’il est décédé dans le cas d’un individu,

  • si la SAS se dissoudre ou se transforme.