Création SAS : pourquoi opter pour cette forme d'entreprise ?

Compte tenu de sa versatilité, la société par actions simplifiée (SAS) a réalisé un succès non-négligeable auprès des détenteurs d'entreprises. Présentement, cette classe d'établissements, pouvant être établie par une (on parle de la SAS unipersonnelle) ou une multitude de personnes, devance la SARL quant au nombres de statuts les plus fondés en France. Ainsi, les SAS définissent 61% des statuts lancés en 2018.

L'administrateur de la société par actions simplifiée tire profit d'une position équivalente à celle d'un travailleur salarié, par conséquent, il est capable de s'enrôler au régime générale lui proposant une assurance maladie. Cette dernière n'est pas accessible pour l'administrateur d'une SARL étant en position de travailleur sans revenu. Enfin, il n'est pas envisageable pour l'administrateur de la SAS de tirer bénéfice d'une assurance chômage.

Plus d'informations sur : https://www.creationsas.eu

Voulez-vous plus d'informations ?

L’administrateur d’une SAS se trouve chargé des fautes réalisées par l’institution. Dans le cas d’une erreur détachable, on engage d’une manière générale la responsabilité propre à l’administrateur. Néanmoins, ce dernier jouit d’une multitude de prérogatives.

Les pouvoirs du patron de cette matrice de sociétés sont, toutefois, diminués par :

  • la réglementation de la société : quelques stipulations sont en mesure de soumettre préalablement l’accomplissement d’actes à une permission des entrepreneurs,
  • les pouvoirs consacrés aux entrepreneurs par la loi : le patron de SAS n’est pas apte à accomplir des actes étant exclusivement sous l’autorité de la compétence des propriétaires.